top of page

Pour atteindre et améliorer ses  performances

Le docteur Raymond Abrezol a transposé la sophrologie caycédienne au domaine sportif en 1967, suite à la création de la pratique par le neuropsychiatre colombien Alfonso Caycedo en 1960. Sa méthode, la “sophro-pédagogie sportive”, a eu des effets bénéfiques sur l’équipe suisse de ski aux jeux olympiques de 1968 qu’il a préparée. 

Au cours des années 80 et 90, plusieurs auteurs ont contribué au développement de la “sophrologie-pédagogie” dans le sport. 

Les principes de base de la sophrologie répondent  au même exigence que le sport :

L'adaptation, la connaissance du schéma corporel, la réalité objective, la pensée positive.

Si les séances individuelles pour les sportifs répondent à des demandes en lien avec la compétition. Nous élaborons de concert un programme d'entraînement personnel pour le sportif.

Quelques séances suffissent à gérer le stress inhibiteur pré-compétition. 

Les séances de groupe, ou d’accompagnement à l'entraînement, sont souvent effectués en parallèle des entrainements et basées sur les exigences de l'entraineur. Les principaux exercices concernent la respiration et le lâcher prise. Leur durée est de 10 à 30 minutes environ.

Indépendantes des séances d'entraînement sportif, elles peuvent être suivies en parallèle de la pratique sportive. Trois cycles de six à douze séances sont souvent requis afin que les sportifs puissent acquérir leur autonomie.

Intégrées aux séances d'entrainement, elles se déroulent pendant l'échauffement ou pendant les étirements, et éventuellement les deux.

Pour des informations supplémentaires 

Via doctena

bottom of page